Région provence Alpes Côte d'Azur

approvisionnement
stockage

Approvisionnement

Les coopératives d'approvisionnement achètent pour le compte de leurs adhérents les produits nécessaires aux exploitations agricoles : engrais, produits phytosanitaires, aliments du bétail et divers matériels.



Caractéristiques de l'activité

En Provence Alpes Cote d'Azur, ce secteur compte 49 entreprises coopératives (44 coopératives et 5 SICA). Il est composé d'un nombre important de petites entreprises : plus de la moitié (57%) ont un chiffre d'affaires de moins de 2 millions (données 2007).

Deux coopératives ont plus de 10 millions de chiffre d'affaires. Ces deux coopératives sont implantées sur plusieurs départements, avec une couverture du territoire et un service de proximité, assurés par un nombre important de dépôts. Elles offrent également à leurs adhérents un appui technique, au travers d'un réseau de conseillers.

Les coopératives d'approvisionnement sont implantées sur l'ensemble du territoire régional (voir carte).

Comléments d'activités

Les coopératives d'approvisionnement, pour une part importante d'entre elles, ont complété leur activité par un service à la clientèle rurale par la vente de produits "gamme jardin" et de petit matériel. Cela permet de maintenir des dépôts de proximité là où l'activité en direction des agriculteurs ne suffit plus. Cette activité se réalise dans le cadre d'une filiale.

La sécurité

Les coopératives d'approvisionnement intègrent des contraintes fortes en matière de sécurité. Elles sont soumises à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement, qui fixe des normes de construction des bâtiments et d’exploitation, modulées selon la quantité de produits stockés. D’autres obligations réglementaires concernent le transport des matières dangereuses : formation du personnel, caractéristiques du matériel. La distribution des produits phytosanitaires nécessite un agrément et l'emploi de personnel certifié.

 

Une évolution du métier

Les agriculteurs se situent aujourd'hui dans une problématique de diminution de consommation d'intrants. Cela pour répondre aux attentes des consommateurs en matière de respect de l'environnement, attentes relayées par les coopératives de vente et par les cahiers des charges des acheteurs et des industriels. Cela est également rendu nécessaire par les règles de conditionnalité pour l'obtention des aides européennes, ainsi que par une recherche de réduction des charges.

L'emploi raisonné de produits phytosanitaires et d'engrais reste cependant nécessaire, pour une production à des coûts acceptables et d'un bon niveau de qualité.

En tant que distributeurs, les coopératives d'approvisionnement ont une mission de conseil à leurs adhérents sur la bonne utilisation de ces produits.

Elles sont tenues, dans ce cadre, à être titulaire d'un agrément accordé par le Ministère de l'agriculture. Cet agrément va évoluer vers une certification d'entreprise, contrôlée par des organismes certificateurs agrées.

Un des critères de cette certification est d'employer du personnel qualifié, disposant d'un certain niveau de formation, et dont les compétences dans ce domaine sont régulièrement actualisées et sanctionnées par un certificat, renouvelé et contrôlé périodiquement.

 






Page précédente : Fruits et légumes
Page suivante : Plantes aromatiques et plantes à parfum