Région provence Alpes Côte d'Azur

L'agroécologie

Qu’est-ce que l’agroécologie ?

 

C’est un système de production ayant pour but d’allier rendement et préservation des écosystèmes sur la parcelle et le territoire. Elle est la réponse aux limites des systèmes agricoles modernes. C’est une discipline en lien avec l’écologie, la zootechnie, l’agronomie, les sciences humaines et l’économie faisant de l’agroécologie un mode de production durable.

Caractéristiques :

L’agroécologie s’articule sur 7 thèmes :

-          Diminution des intrants (produits phytosanitaires)

-          Diminution des intrants (énergie, eau)

-          Bio -> renforcer la lutte biologique (auxiliaires)

-          Eau (qualité)

-          Biodiversité -> mélanges variétaux, cultures associées, rapaces

-          Changement de pratique

-          Démarches filières

-          Biodynamie

L’agroécologie se basant sur le développement d’une agriculture relevant les défis environnementaux, sanitaires, sociaux et économiques a été lancé avec le Projet Agroécologique pour la France (en 2012) par le ministère de l’agriculture et les acteurs de ce secteur. Ce projet intègre différents chantiers et actions agricoles : Ecophyto, Méthanisation Autonomie Azote (EMAA), Ecoantibio, Agriculture Biologique et bien d’autres… Pour se faire, un panel important d’outils a été mis en place afin de réaliser ces actions. On peut citer l’autodiagnostic des exploitations agricoles, les Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE), ou encore les groupes 30 000.

 

Le rôle des coopératives pour favoriser l’agroécologie

 

-          Un rôle de conseiller : les coopératives développent à des niveaux différents un appui technique et technico-économique pour ses adhérents avec la mise en place de formations, de réunions, etc… Quelle que soit la production les coopératives accompagnent leurs adhérents dans l’évolution des pratiques et proposent des solutions pour la rendre plus performante et durable.

-          Un rôle de création et animation de projets : les coopératives portent des projets pour mobiliser ses adhérents dans diverses actions qu’elles soient scientifiques, techniques ou sociales (réseaux DEPHY, GIEE, projets de filière…). Seule ou avec des partenaires, les projets sont locaux, mobilisateurs, collectifs et participent à la dynamique territoriale.

-          Un rôle de valorisation des actions agroécologiques : les coopératives, notamment celles de commercialisation, sont protagonistes dans le respect des cahiers des charges de production (Globalgap…), dans la dynamique Agriculture Biologique ainsi que dans les signes officiels de qualité (label rouge, AOC/AOP, IGP, STG). Les coopératives essaient au mieux d’encadrer ses adhérents tout en développant de nouveaux accords avec des partenaires commerciaux. Leurs buts sont aussi de promouvoir les actions exemplaires (initiatives) que développent leurs adhérents afin de valoriser leurs efforts.

Pour plus d'information contacez Rolindes Moran Arnedo (rmoran@coopdefrance-alpesmediterranee.coop)