Actualités de Coop de France Alpes Méditerranée et des filières

Viande bovine et bouc émissaire

15/02/2011

Catégorie :Coop de France Alpes Méditerranée, 

A l’occasion de son discours au congrès de la FNB hier à Autun, Bruno Le Maire, tout comme le martèle Coop de France depuis des mois, a souligné la nécessité de répercuter la hausse des coûts de production aux consommateurs afin de sauver l’élevage français. Il faut en convaincre la grande distribution, que la parole se traduise par des actes.

 

En revanche, le ministre a tenu, devant une assemblée de producteurs, des propos dommageables et inacceptables vis-à-vis des coopératives, dénoncées comme « ne jouant pas le jeu de la remontée des prix ».

 

Dommageables car rien n’existe de mieux pour relever le défi de l’organisation économique que le modèle coopératif. Est-il alors nécessaire de se tirer une balle dans le pied ? Il est essentiel que la filière bovine parvienne à mieux s’organiser pour répondre aux enjeux cruciaux auxquels elle doit faire face.

 

Inacceptables car des propos publics qui vont jusqu’à menacer de citer des noms d’entreprises, relèvent d’effets de tribune et d’une politique de bouc émissaire qui n’ont jamais rien résolu. Il aurait été plus constructif que le ministre vienne en débattre au congrès de Coop de France.

 

Coop de France et les coopératives se tiennent plus que jamais aux côtés de leurs adhérents afin de consolider la filière et de répercuter les hausses de prix nécessaires.

 

 

Contact presse : yves.boulay@coopdefrance.coop

Tél : 01 44 17 57 70

Mobile : 06 30 42 74 43

www.coopdefrance.coop

 



Page précédente : Social - Sociétal
Page suivante : Presse